Comment changer les croquettes de votre chat ?

Effectuer un changement de croquettes n’est pas un acte anodin pour la santé d’un chat. Il existe un protocole vous permettant de limiter au mieux les vomissements, diarrhées et troubles intestinaux qui peuvent subvenir lors d’un changement de croquettes.

Quelque soit la qualité de la nouvelle marque, et même si sur le papier la composition est parfaite, votre chat peut mal réagir si le changement est trop brusque.

Pourquoi changer de croquettes ?

il existe différentes raisons pour lesquelles il est judicieux de changer de croquettes.

Vous avez trouvé une marque de croquettes plus saine

Vous avez passé des heures à étudier les compositions de dizaines de marques de croquettes. Vous avez lu notre comparatif des meilleures croquettes et compris qu’une bonne croquette est l’exception, pas la règle.

Peu importe si vos nouvelles croquettes sont très saines, cela ne changera pas le fait qu’il faille respecter le protocole de transition. L’intestin de votre chat est « configuré » pour gérer des aliments qu’il connait, il pourra donc s’offusquer de nouveaux arrivants.

Un problème de contamination de vos croquettes actuelles

Il n’est pas rare que certaines marques soient touchées par un lot de croquettes contaminées.

C’est ce qui nous est arrivé avec les croquettes Purizon en 2020. Nos chats, du jour au lendemain ont eux des vomissements et diarrhées, alors qu’il s’agissait d’une marque et d’une référence qu’ils consommaient depuis des années.

La marque a toujours démenti ce problème, mais sur les forums d’autres parents de chats avaient connu le même problème. Dans ce cas, il faut être vigilant.e avec les selles et réactions de votre chat à la nourriture. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un chat peut vomir et l’alimentation en est une des causes principales.

Dans le cas d’un lot contaminé, foutu pour foutu, il vaut mieux ne pas faire de transition et passer aux nouvelles croquettes.

Votre chat à une pathologie

Vous avez consulté votre vétérinaire et celui-ci ou celle-ci a détecter que votre chat souffrait, d’une pathologie. L’une des maladies les plus courantes du chat est l’insuffisance rénale. Dans ce cas, votre véto vous recommandera une alimentation spéciale pour préserver la santé des reins du chat.

Votre chat peut aussi être victime d’allergies, comme c’est souvent le cas lorsque sa nourriture contient des allergènes comme le blé, le maïs et le gluten. Certaines marques de croquettes très populaires, comme les Purina Pro Plan, pour ne pas les citer, en contiennent.

Enfin les troubles intestinaux, le diabète, l’obésité et les problèmes cardiaques sont les raisons habituelles pour lesquelles il convient d’opérer un changement alimentaire pour votre chat. Sous réserve d’une visite médicale préalable.

Pourquoi (ne pas) changer de croquettes ?

Il existe aussi des raisons qui peuvent rendre délicat un changement de croquettes immédiat.

En priorité on peut citer les chattes en gestation ou en lactation, qui ont besoin d’énergie, de stabilité et de repos. On ne peut donc pas leur imposer un dérèglement de leur système à un moment crucial de leur vie.

Si votre chat est malade pour une autre raison que l’alimentation, il convient aussi d’attendre. De même après ou avant une opération ou grand changement dans sa vie comme un déménagement, un nouvel arrivant dans la maison.

De même, si votre chat est sous un régime alimentaire spécial dû à une maladie et que vous soupçonnez que ses croquettes ne sont pas de bonne qualité, demandez plutôt l’avis et la recommandation d’un.e autre vétérinaire avant de changer les croquettes.

Protocole de transition de croquettes pour chats.

Voici un protocole doux pour opération la transition alimentaire de votre chat :

Protocole de transition croquettes chats
Ce protocole limite les risques de désagrément pour votre chat.
  • Jour 1 : 90% des anciennes croquettes, 10% des nouvelles croquettes.
  • Jour 2 : 80% des anciennes croquettes, 20% des nouvelles croquettes.
  • Jour 3 : 70% des anciennes croquettes, 30% des nouvelles croquettes.
  • Jour 4 : 60% des anciennes croquettes, 40% des nouvelles croquettes.
  • Jour 5 : 50% des anciennes croquettes, 50% des nouvelles croquettes.
  • Jour 6 : 40% des anciennes croquettes, 60% des nouvelles croquettes.
  • Jour 7 : 30% des anciennes croquettes, 70% des nouvelles croquettes.
  • Jour 8 : 20% des anciennes croquettes, 80% des nouvelles croquettes.
  • Jour 9 : 10% des anciennes croquettes, 90% des nouvelles croquettes.
  • Jour 10 : 100% des nouvelles croquettes.

Attention : Chaque jour observez les réactions et l’état de votre chat. Part-il en diarrhée ? Est-ce qu’il vomit ? Est-ce que ses selles sont molles ?

Si c’est le cas, ralentissez le processus. Des selles molles peuvent être tout à fait normal lors d’une transition, mais si cela perdure pendant plusieurs jours c’est peut être qu’il y a un problème.

Si votre chat mangeait des croquettes très riches en glucides et passent désormais à des croquettes riche en protéines, le changement de croquettes peut représenter un choc brutal pour lui.

En effet, les glucides sont très faciles à digérer et votre chat pourrait être habitué à cette facilité et ne plus avoir la force digestive d’opérer avec les protéines.

Votre chat refuse ses nouvelles croquettes ?

Les chat sont néophobes. Ils n’aiment pas la nouveauté en général. Ils sont attachés à leur territoire, à leurs habitudes et à leur nourriture. Changez un paramètre dans leur vie et ils sont perturbés.

Il est courant qu’un chat refuse une nouvelle nourriture.

Certains chats s’habituent à un type particulier d’alimentation et il peut être très difficile de les faire changer de régime. Il est généralement possible de convaincre ces chats de consommer une nouvelle nourriture, mais cela demande du temps et de la patience. La technique de la transition douce expliqué plus haut fonctionne bien.

Par contre, n’essayez jamais d’affamer votre chat pour qu’il adopte un nouveau régime.

Transition vers une alimentation humide

Vous le savez, nous sommes partisans de la nourriture humide pour les chats. Une bonne pâtée ou bonne ration ménagère présente généralement plus d’avantages que les croquettes.

Notamment parce qu’il est beaucoup plus difficile de cacher les ingrédients, que les compositions des bonnes marques sont excellentes et que la nature même de l’alimentation humide participe à la santé urinaire et rénale du chat.

La transition d’un chat d’une nourriture sèche à une nourriture humide peut être particulièrement problématique.

Le goût et la texture des deux types de nourriture sont très différents et de nombreux chats trouveront leur nouvelle nourriture assez étrange.

Il existe quelques astuces pour faciliter la transition et rendre la nourriture plus appétissante.

Essayez de saupoudrer les croquettes sur la nourriture humide jusqu’à ce que votre chat soit habitué à l’odeur de la nourriture humide en dessous.

Ensuite, vous pouvez essayer de mélanger la nourriture sèche à la nourriture humide. Vous pouvez également essayer de réduire une partie de la nourriture sèche en poudre et de la mélanger à la nourriture humide pour ajouter du goût et rendre la nourriture plus appétissante.

Pour les chats qui doivent passer rapidement de la nourriture sèche à la nourriture humide en raison de problèmes médicaux, vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous fournir un probiotique pour chat.

Changement vers des croquettes sans céréales

C’est un mythe de croire que les croquettes annoncées comme sans céréales soient réellement différentes de celles avec céréales. En réalité, très souvent, le fabricant remplace le mauvais ingrédient par un autre. En l’occurence, des céréales comme le blé, le maïs et le riz seront remplacé par des pommes de terre, du tapioca etc…

L’index glycémique ne sera pas moins élevé et ces aliments ne seront pas forcément mieux d’un point de vue santé.

La transition alimentaire ne diffère donc pas. Comme évoqué plus haut, le plus grand challenge se produit lorsque vous passez d’une nourriture très glucidique à une nourriture très riche en protéines.

Laisser un commentaire