Les 11 pièges marketing des fabricants de croquettes

Avec une croissance 📈 prévue pour atteindre 113 milliards d’ici 2024, le marché de l’alimentation animale est très rentable pour les industriels. Trop même 😟.

L’industrie est dominée par des multinationales de la petfood qui font leur marge en utilisant des ingrédients de qualité inférieure, voire toxiques 🤢 à long terme pour nos chiens et chats. Le tout en déguisant et dissimulant les pratiques avec des astuces marketing qui donne l’illusion de faire le bon choix.

🔍 Décryptons les pièges actuels de la plupart des marques bas de gamme.

1. 🚫 Le piège du « Premier ingrédient »

L’ordre des ingrédients est basé sur leur poids. Ainsi, même si le premier ingrédient est de la viande, cela pourrait être dû à son poids en eau avant la cuisson. Une fois cuite, la quantité réelle de viande pourrait être bien moindre.

Par exemple, un ingrédient tel que le poulet frais perd 70% de son eau lors de la cuisson. Ainsi si le fabricant vous indique « 30% » de poulet frais, au final, il ne restera que 9% de poulet dans la composition.

À l’inverse s’il est indiqué « poulet deshydraté » il n’y aura aucune perte.

2. 🐾 Le piège du « développé par des vétérinaires »

Ce terme peut donner l’impression que le produit est soutenu par la communauté vétérinaire, mais il ne précise généralement pas les noms des vétérinaires. Combien de vétérinaires ont été impliqués ?

Le produit a été réellement approuvé pour sa qualité nutritionnelle ? Il faut savoir que les vétérinaires sont très peu formés à la nutrition canine ou féline au cours de leurs études.

Certain.e.s ont néanmoins développer des compétences pointues en nutrition animale, c’est pourquoi savoir à qui on à affaire est très important.

3. ✨ Le piège du « beau poil »

Certaines croquettes contiennent des additifs qui peuvent rendre le pelage de l’animal plus brillant à court terme.

Cependant, cela ne signifie pas que l’aliment est nutritivement équilibré ou de qualité.

Par exemple, un excès de graisses et d’huiles dans l’alimentation peut donner un aspect luisant au pelage de votre chien ou chat.

Malheureusement, si ces graisses ne sont pas de bonne qualité ou en excès, cela peut avoir des conséquences sur la santé de l’animal

4. 💩 Le piège des « selles parfaites »

C’est un argument souvent repris dans les publicités pour les croquettes pour chiens : « Depuis que Médor mange les croquettes X, ses selles sont parfaites, son haleine excellente et son poil brillant. »

Des selles régulières et bien formées, influencées par la quantité de fibres et certains additifs, peuvent donner une fausse impression de santé optimale chez l’animal.

Cependant, elles peuvent masquer des carences nutritionnelles ou d’autres problèmes de santé liés à une alimentation inappropriée.

5. 🧩 Le piège du « splitting »

Ou de la dilution si vous préférez le français !

Il s’agit d’une pratique vicieuse où un ingrédient est divisé en plusieurs sous-composants sur la liste des ingrédients. Par exemple, un fabricant pourrait diviser le maïs en « farine de maïs », « gluten de maïs » et « maïs complet ».

Cela permet à ces sous-composants de figurer plus bas sur la liste, donnant l’illusion qu’ils sont moins présents dans le produit, alors qu’en réalité, si on les combinait, ils pourraient être l’ingrédient principal. C’est un cas typique des croquettes pour chiens à éviter (et pour chats).

6. 🌾 Le piège du « sans céréales »

Si une croquette est étiquetée « sans céréales », cela ne signifie pas nécessairement qu’elle est de meilleure qualité.

Les fabricants peuvent simplement remplacer les céréales par d’autres ingrédients de remplissage comme les pommes de terre, les pois et les patates douces (même si celles-ci sont bien meilleures que les précédents).

Retrouvez notre avis sur les croquettes sans céréales pour creuser le sujet.

7. 🍖 Le piège du « taux de protéines élevé »

Un taux de protéines élevé peut être trompeur.

En effet, les protéines peuvent provenir d’ingrédients de moindre qualité ou même de sources végétales ou légumineuses. Ces sources ne sont pas aussi bénéfiques pour des animaux carnivores comme les chats ou carnivores opportunistes comme les chiens.

Par exemple, le soja, le maïs et les pois sont des sources courantes de protéines végétales dans les croquettes. Ils ne sont pas aussi nutritif, ni aussi digestes que les protéines d’origine animale.

8. ⚖️ Le piège de « l’allégé ou contrôle du poids »

Des croquettes prévues pour faire maigrir un chien ou un chat peuvent avoir une teneur réduite en matières grasses mais être compensés par une augmentation des glucides, ce qui n’est pas nécessairement bénéfique pour la gestion du poids ou le diabète.

9. 🐟 Le piège du « saumon sur l’emballage »

Une image de saumon frais ou de poulet sur l’emballage ne signifie pas nécessairement que ces ingrédients de haute qualité sont présents en grande quantité dans le produit.

C’est une stratégie pour attirer l’acheteur. Par exemple, un emballage avec une image de saumon frais pourrait avoir du saumon comme quatrième ou cinquième ingrédient, après d’autres ingrédients moins coûteux.

10. 🇫🇷 Le piège du « Made in France »

Parfois, un produit peut être étiqueté comme « Made in France » (par exemple), mais ce n’est qu’une étape de ré-ensachage ou d’emballage qui a eu lieu en France, tandis que les ingrédients proviennent d’autres pays.

Une marque très populaire en France, fait d’ailleurs cela…

11.🌟 Le piège du « Premium »

Des termes vagues comme « naturel », « premium » ou « gourmet » n’ont pas de définition réglementée dans l’industrie du petfood, ce qui signifie qu’ils peuvent être utilisés librement sans garantie de qualité supérieure.

Conclusion

Désormais, vous êtes déjà mieux armé pour ne pas tomber dans ces pièges et vous orienter vers des meilleures marques de croquettes pour chiens ou pour chats.

Car, oui, il existe des marques qui font des gros efforts dans ce domaine. Malheureusement celles-ci n’ont pas le budget marketing ou publicitaire pour être connues, car elles sur la qualité et de fait, font beaucoup moins de marges que les géants de l’industrie.

 À propos de l'auteur /l'autrice

Je suis le créateur du site gangdesmoustaches.fr. J'ai 3 chats et 3 chiens. Tous adoptés en refuge ces dernieres années. Je me passionne pour la nutrition canine et féline et tout les bonnes pratiques pour donner une belle et longue vie à mes animaux.

2 réflexions au sujet de “Les 11 pièges marketing des fabricants de croquettes”

  1. bonjour
    vu les dégâts que certaine croquettes pourrais faire, je me suis intéresser a une marque de croquettes qui ne fais pas de pub et qui au premier abord me paraissent assez exemplaire. Très peu de glucides 5 a 15 pour cent et pour le reste c’est pas mal non plus
    il s’agit de la marque amikinos.fr http://www.amikinos.fr
    pourrier-vous si cela est possible m’en dire plus étant donner que ma confiance vous est entièrement acquise vu ce que vous avez écrit par le passé

    Répondre
    • Bonjour Jean,
      C’est une marque je n’ai pas encore étudié, mais à ce que je vois il y a de nombreux points positifs. Je confirme donc vos impressions. Elle ne fait clairement pas partie des marques à éviter.
      Pensez-bien à réhydratez les croquettes et/ou alterner avec de l’humide.
      Bien à vous.

      Répondre

Laisser un commentaire