Comment accueillir un chaton

Aujourd’hui, nous vous donnons tous nos conseils pour une adoption sereine et réussie, tant pour vous que pour votre nouveau compagnon à quatre pattes.

Avant l’arrivée du chaton

Le trousseau de base du chaton

Cela peut sembler évident mais accueillir un chaton nécessite de s’équiper : 

  • bac à litière et litière, 
  • gamelles pour l’eau et la nourriture, 
  • croquettes et pâtée (ou aliments nécessaires au Barf), 
  • un griffoir, 
  • un coussin ou un panier, 
  • des jouets, etc.

Comment préparer l’arrivée d’un chaton ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le chaton pourrait ne pas parvenir à manger ses croquettes au début. C’est normal, il n’est pas encore habitué à croquer des aliments. Préférez alors les pâtées de qualité. 

Dans certains cas il est préférable de garder la même alimentation que celle reçue chez l’ancien propriétaire du chat, au moins les premiers jours. Une transition alimentaire pourra être faite à condition qu’elle soit fait en douceur, sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines. 

Dans le cas contraire, une transition alimentaire trop brusque pourrait malmener la digestion de votre chat et entraîner diarrhées et / ou vomissements.

En outre, nous vous recommandons de choisir une place définitive pour les gamelles et la litière de votre chaton. Le chat est un animal qui tient à ses habitudes et qui apprécie moyennement qu’on le perturbe dans celles-ci. 

Enfin, si possible, il vaut mieux que la nourriture et l’eau soient à distance de sa litière. On n’aime rarement être placé près des toilettes au restaurant, il en va de même pour votre chat !

Durant les premières heures après son arrivée

Certains chatons sont naturellement explorateurs et se sentiront très vite à l’aise dans leur nouvelle maison. En revanche, d’autres auront plus de mal à s’adapter et auront tendance à courir se cacher dès leur arrivée. 

Quoi qu’il en soit, laissez votre chaton s’adapter à son rythme. N’essayez pas de le sortir à tout prix de sa cachette. Au contraire, parlez-lui doucement quand il montre le bout de son nez et proposez-lui un jouet pour le rassurer.

Dans la mesure du possible, limitez ses premières explorations à une ou deux pièces de votre logement les premiers jours suivant son arrivée. Vous pourrez étendre son champ d’action dans les jours qui suivent, en fonction de son comportement.

Par ailleurs, il conviendra d’être attentif à sécuriser les lieux où vous installerez votre chaton. N’hésitez pas à mettre hors de sa portée ou de bloquer les objets, endroits et recoins potentiellement dangereux : plantes, fils électriques, derrière le four, le frigo ou le lave-vaisselle, sous les meubles trop bas, etc.

Un simple morceau de carton peut suffir à dissuader un chaton. 

De la même façon, ne lui laissez pas l’accès aux toilettes. Il est malheureusement déjà arrivé qu’un chaton se noie en voulant explorer.

Avoir un chaton au quotidien

Accueillir un chaton ne nécessite pas des connaissances pointues dans le domaine animalier. Cependant, le chat est un animal qui aime avoir un cadre et des habitudes qui varient peu ou pas du tout. Il est donc nécessaire d’avoir certaines informations essentielles.

Alimentation et hydratation du chaton

Les chats ont pour habitude de faire plusieurs petits repas par jour, entre 15 et 20 en moyenne. Il est donc recommandé qu’ils aient toujours de la nourriture à disposition à disposition.

Si vous optez pour des croquettes, veillez à ce qu’elle soit de qualité (voir notre article : les meilleures croquettes pour chat)

Vous pourrez compléter avec de la nourriture humide (pâtée) en lui donnant de petites quantités plusieurs fois dans la journée. La quantité de nourriture à distribuer sera à adapter selon l’âge de votre chaton :

  • dans les 4 premiers mois, un chaton devra avoir 100 à 200 g de pâtée par jour, réparties sur 4 repas, avec 20 à 25 g de croquettes.
  • puis, de 4 à 6 mois, les quantités restent les mêmes mais le nombre de repas sera réduit à 3 repas par jour.
  •  enfin, de 6 mois à 1 an, la quantité de nourriture augmentera progressivement pour arriver à 200 g de pâtée (en deux repas quotidiens) et 25 à 30 g de croquettes par jour.

Du point de l’hydratation, il sera important que votre chaton ait accès à une eau propre, renouvelée quotidiennement. Si possible, les chats aiment avoir plusieurs points d’eau à leur disposition. 

Hygiène du chaton

Un chaton apprend la propreté dès l’âge de 4 semaines. Pour cela, il va tout simplement suivre sa mère dans la litière et apprendre auprès d’elle à quoi cela sert. C’est pourquoi il est essentiel de ne pas adopter de chaton de moins de 8 semaines (sevrage, propreté, etc.).

Lors de l’arrivée de votre chaton, nous vous conseillons de lui présenter rapidement l’emplacement de sa caisse

Elle devra être dans un endroit facile d’accès tout en laissant une certaine intimité à votre chat. (Dans mon cas, j’ai choisi de placer les litières derrière un paravent.) Idéalement, il est également conseillé d’avoir 2 litières pour un chat, 2 à 3 litières pour 2 chats, etc. 

Et, bien sûr, les caisses devront être tenues propres, en les décrottant quotidiennement et en les changeant régulièrement.

Confort et jeux

Même s’il donne l’air de passer son temps à dormir, un chat est en réalité un animal actif, qui aime et qui a besoin de se dépenser. Nous vous recommandons donc de prendre quelques minutes chaque jour pour jouer avec lui, d’autant plus lorsque c’est un chaton.

Il existe une multitude de possibilités. Un distributeur de croquettes ludique sera par exemple idéal pour les petits gloutons ! Un arbre à chat lui permettra de grimper pour se défouler mais aussi pour se mettre à l’abri des inopportuns. 

En outre, vous pourrez y déposer sa nourriture : cela lui fera faire de l’exercice mais mettra aussi sa gamelle à l’abri si vous possédez un autre animal, comme un chien notamment. Sinon, une pelote de laine, un laser, une boule de papier, une pince à linge… peut suffire à distraire votre chat et lui permettre de dépenser son énergie. Nous vous conseillons de varier les jouets afin d’éviter toute lassitude de la part de votre chaton.

Eduquer un chaton

Lors de son arrivée, votre chaton peut être déstabilisé par le changement. De ce fait, votre première nuit ensemble pourrait être troublée par des réveils et des miaulements nocturnes.

Pour pallier à cette éventualité, nous vous conseillons d’installer le panier de votre chaton dans votre chambre et de le garder près de vous les premières nuits. Vous pourrez ainsi le rassurer facilement en cas d’agitation. En revanche, nous déconseillons de le prendre dans votre lit (bien que cela reste un choix personnel).

Les chats sont aussi des animaux joueurs mais ils peuvent parfois se laisser déborder par le jeu. S’en suivent alors des risques de griffures et / ou de morsures. Dans ce cas, dites “non” d’une voix ferme (sans crier ! ) et cessez le jeu immédiatement. Votre chaton comprendra rapidement que ce comportement n’est pas acceptable et se calmera de lui-même.

Evidemment, nous ne pouvons que vous déconseiller la violence pour éduquer votre chat. Donc, ne le tapez pas et ne lui lancez pas d’objet pour l’effrayer. Cela aurait un effet néfaste sur le comportement de votre chat et le rendrait rapidement agressif. La douceur et la fermeté sont la clé pour votre relation future avec votre chat.

Cohabitation avec un autre chat

Si vous avez déjà un chat, il se peut que les premiers jours soient difficiles. Vous pourrez assister à une bataille rangée, à grands renforts de feulements et d’attaques.

Même si cela peut être difficile, nous vous recommandons de ne surtout pas intervenir. En effet, il est indispensable de laisser les chats faire connaissance par eux-mêmes et les laisser redéfinir leur territoire respectif.

Mais, surtout pas d’inquiétude ! Il y a aussi des fois où cela se passe très bien. Mon premier chat avait 3 ans quand nous avons décidé d’en adopter un deuxième.

Mon chat a tout de suite pris le chaton sous son aile, acceptant de partager son panier et son espace sans aucun souci.

La cohabitation entre chats n’a pas de règle immuable. Cela dépendra du caractère de vos chats.

Quand adopter ?

Le saviez-vous ? En France, il y a plus de chats que de chiens. En effet, on compte plus de 11 millions de chats contre “seulement” 7.5 millions de chats. 

En moyenne, 9 chats sur 10 sont donnés entre particuliers ou sont des chats trouvés (dans la rue le plus souvent).

L’adoption d’un chaton ne doit pas être faite sur un coup de tête et doit respecter certaines précautions.

 En premier lieu, le fait que l’adoption ne doit pas avoir lieu avant 8 semaines minimum, âge à partir duquel le chaton est sevré et a été éduqué par sa mère.

Par ailleurs, chez GangDesMoustaches, nous vous conseillons de privilégier l’adoption en refuge où tant d’animaux attendent avec impatience de recevoir de l’amour !

Lorsque vous adoptez un chat en refuge vous en sauvez 2 pour le prix d’un. En effet, cela libère une place pour un chat dans la rue.

Vous devez aussi prendre conscience que s’occuper d’un chat demande beaucoup de temps et de patience. Il a besoin de jeux, d’attention et de soins.

Le mythe du chat indépendant est faux.

Bon à savoir

Vous appelez votre chat mais il ne répond pas ? Pas d’inquiétude ! Les chats savent très bien reconnaître le nom que vous leur avez donné.

Mais ce sont eux qui choisissent s’ils veulent vous répondre ou non. Donc ne vous étonnez pas si votre chat ne répond pas chaque fois que vous l’appelez !

Un petit fait amusant : il semblerait également que les prénoms finissant en -i soient plus reconnaissables pour nos petits compagnons, chien comme chat.

Accueillir un chaton en bref

En résumé, il n’y a pas de recette-miracle pour bien accueillir un chaton. Il suffit de préparer correctement son arrivée et d’avoir les informations essentielles (hygiène, alimentation, etc.) pour que votre relation se passe de façon sereine.

Et, nous ne le répéterons jamais assez, l’usage de la violence et l’éducation par la peur ne sont pas une solution acceptable.

En cas de problème, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire ou un comportementaliste pour avoir des conseils avisés sur l’éducation de votre chaton.

1 réflexion au sujet de « Comment accueillir un chaton »

  1. Madame, Monsieur,

    Je viens de lire scrupuleusement tous vos conseils pour accueillir un chaton et vous en remercie.

    S’agissant de l’alimentation, je vais progressivement passer des croquettes auxquels il est habitué pour passer progressivement à la marque Orijen.

    Au même titre qu’Orijen me paraisse être la meilleure qualité, je souhaiterais avoir votre avis concernant les pâtés. J’ai remarqué Ahlmo et Albert le chat.

    Vous remerciant pour votre retour,

    Bien à vous

    Thierry

    Répondre

Laisser un commentaire