Doit-on choisir des croquettes avec ou sans céréales pour un chien ?

C’est la nouvelle tendance alimentaire pour chien (et chats). Les marques de croquettes et pâtées se vantent de plus en plus être d’être sans céréales.

Derrière cette mode, qui est davantage une opportunité commerciale qu’une intervention salutaire vis-à-vis de la santé des chiens, se cache parfois quelques dangers comme l’atteste un étude récente de la FDA aux état-unis.

Pourquoi les céréales sont-elles utilisées dans les croquettes ?

Il existe plusieurs raisons :

  • Elles sont rentables pour les fabricants. Les céréales et les graines sont nettement moins chers que la viande, ce qui permet aux producteurs de maintenir des coûts de production à un niveau bas et ainsi de se faire une plus belle marge.
  • Les céréales ou plutôt l’amidon fourni par les sources de glucides est indispensable pour fabriquer des croquettes.
  • Effet rassasiant, en effet elles permettent aux chiens de se sentir « plein » rapidement.
  • Une source de fibres pour aider à la digestion.
  • Certaines céréales ont un réel intérêt nutritionnel.

Les céréales sont-elles mauvaises pour les chiens ?

Oui, non, ça dépend !

En réalité, la question n’est pas la bonne. La vraie question est : les glucides sont-ils bons pour les chiens ?

Il y a en effet des sources acceptables de glucides (dont les céréales font parties) pour les chiens et d’autres qui le sont beaucoup moins.

À ce jour, aucune étude scientifique (à notre connaissance) n’a comparé la biodisponibilité et la digestibilité des sources de glucides. Sauf une !

Elle s’est intéressée à la digestibilité, la réponse glycémique et d’insuline de différentes sources de glucides dont le riz, les lentilles, le mais, les pois, la farine de manioc. Pour ce faire, des chiens ont suivi un régime alimentaire différent.

L’alimentation pour chien contenant du riz, de la farine de manioc présentait une meilleure digestibilité de la matière sèche, de la matière organique et de l’énergie brute. L’alimentation à base de maïs et de sorgho, venait ensuite. Les régimes à base de pois et de lentilles présentaient la digestibilité la plus faible.

La digestibilité de l’amidon était supérieure à 98 % dans tous les régimes, mais elle était plus élevée dans les régimes à base de riz de brasserie et de farine de manioc que dans les régimes à base de pois et de lentilles.

Cela confirme les recommandations générales des experts qui recommandent généralement ces sources de glucides pour les chiens :

Les bonnes sources de glucides

  • Le riz brun : Riche en fibre et facile à digérer, il en outre un index glycémique bas, contrairement au riz blanc. De plus, il est une excellente source de glucides complexes qui fournissent de l’énergie à long terme.
  • Les patates douces : elles contiennent des fibres, des vitamines et des minéraux et ont un indice glycémique plus bas que les pommes de terre blanches.
  • Les légumes : courgettes et carottes sont des bons choix pour compléter la gamelle de votre chien. On peut citer aussi le broccoli et le chou-fleur, et mêmes les haricots verts (même si ce dernier est un fruit).

Ce sont ces éléments que l’on retrouve rarement dans les croquettes. C’est pourquoi, nous avons mis en place une liste de critères pour vous permettre de déterminer vous-même les croquettes à éviter.

On aurait pu citer également une légumineuse comme les pois, très souvent utilisés dans les croquettes sans céréales, mais leur présence en trop grande quantité dans les croquettes pour chiens et les études scientifiques en cours semblent indiquer qu’il y aurait un problème de ce coté.

Les mauvaises sources de glucides

  1. Blé : Au delà de sa pauvreté nutritionnelle, certains chiens peuvent être allergiques ou intolérants au blé. Si c’est le cas de votre chien, vous pourrez observez des problèmes digestifs, des démangeaisons de la peau ou des selles molles.
  2. Maïs : Ingrédient très utilisé dans les aliments pour chiens, car il se digère bien. De plus, il est généralement considéré comme un remplisseur bon marché. Malheureusement, il est peu nutritif et certains chiens peuvent avoir des réactions allergiques en ingérant du maïs.
  3. Soja : Le soja est souvent utilisé dans les croquettes en raison de sa teneur en protéines. Il fait donc monter le taux de protéines artificiellement. Il est également connu pour causer des allergies chez certains chiens. De plus, il contient des phytoestrogènes, qui peuvent interférer avec le système hormonal de votre chien.
  4. Grains à gluten : Les grains contenant du gluten, comme le blé, l’orge et le seigle, peuvent être problématiques pour les chiens qui sont intolérants ou sensibles au gluten.
  5. Les pommes de terre : Malgré leur index glycémique très élevé, on les retrouve souvent dans la composition des croquettes pour chiens. Parfois même directement sous forme de farines.

Mesure de précaution

Les besoins des chiens varient selon leur âge, leur race, leur condition de vie et leur état de santé. Leurs besoins nutritionnels peuvent donc variés sensiblement d’un chien à l’autre. Un chien peut très bien supporté un aliment qu’un autre ne supportera absolument pas.

Quel taux de glucides dans les croquettes ?

Maintenant que vous savez quelles céréales éviter, il faut vous intéresser aux taux de glucides acceptables, car bien plus qu’un type de céréale, c’est la teneur en glucides des croquettes qui peut causer de nombreux problèmes de santé pour les chiens.

Taux de glucidesAcceptabilité
Inférieur à 10%Excellente
Entre 10% et 20%Bonne
Entre 20 et 30%Moyenne
Entre 30 et 40%Mauvaise, sauf besoins particuliers
Plus de 40%Très mauvaise, non adapté.

Les croquettes sans céréales sont-elles dangereuses ?

Comme pour nous les humains, les effets de modes alimentaires précédent les études scientifiques.

Ainsi des recherches récentes (toujours en cours) menées par la FDA ont mis en évidence un lien potentiel entre les régimes sans céréales et les maladies cardiaques canines, en particulier la cardiomyopathie dilatée. En réalité, il ne s’agirait pas du « sans céréales » en tant que tel, mais des ingrédients utilisés pour remplacer les céréales.

Les informations actuelles semblent indiquer qu’une chimie corporelle complexe, impliquant des ingrédients spécifiques du régime sans céréales, empêche le corps des chiens d’utiliser et de traiter la taurine.

Il semble que le facteur commun entre les régimes des chiens affectés ait été de fortes concentrations de pois chiches, de lentilles, de pois, et de diverses sortes de pommes de terre.

Le type de nourriture reporté était principalement les croquettes (« dry » = nourriture sèche), comme le démontre le graphique ci-dessous.

Type de nourriture sans céréales problèmes cardiaques chien

Plusieurs chiens faisant parti de l’étude de la FDA avaient une alimentation contenant de grandes portions de protéines végétales précédemment indiqués.

C’est bien là le problème, ces aliments en quantités minimes seraient acceptables, mais par effet de mode, les fabricants de croquettes doivent compenser l’absence de céréales par des quantités trop importantes de légumineuses. Pour rappel, les chiens assimilent beaucoup moins bien les protéines végétales que les protéines animales.

Conclusion : Céréales ou pas ?

Pas évident de s’y retrouver ? Vous êtes perdu.e ? C’est normal, pour l’alimentation canine, féline ou humaine en général, il est très difficile de s’y retrouver si on raisonne par la fin plutôt que par le début.

Par contre, si on s’interroge comme nous l’avons fait dans notre article quelle quantité de glucides pour les chiens, quelle est l’alimentation idéale pour un chien ?

Celle qui inclut un régime alimentaire varié, naturel et qui respecte sa biologie.

La nourriture du chien doit être humide, avec des bonnes sources de protéines animales, un taux modéré de bonnes matières grasses et une quantité limitée de céréales ou légumineuses.

Par naturel nous entendons aussi, une nourriture non industrielle. Hélas, cela élimine de fait les croquettes. Si ces critères sont respectés, ce n’est sans doute pas en incluant des céréales de temps en temps dans la gamelle du chien que cela posera un problème.

Tout ces éléments nous font donc pencher nettement vers la ration ménagère qui constitue l’alimentation idéale pour les chiens.

D’ailleurs, tous les chiens qui battent des records de longévité se nourrissent de restes d’alimentation humaine. Si vous n’avez pas le temps de cuisiner, il existe des solutions comme les rations ménagères Elmut, qui respectent scrupuleusement les critères énoncés dans cet article.

Si vous pouvez/voulez pas totalement exclure les croquettes, l’alimentation mixte (croquettes + ration ménagère) est une solution intermédiaire. Retrouvez ici notre classement des meilleures croquettes pour chiens.


Clause de Non-Responsabilité : Les informations et opinions présentées sur ce site sont fournies par l'auteur et à des fins d'information uniquement. Elles ne sont en aucun cas substituables aux conseils de votre vétérinaire et ne doivent pas être considérées comme telles. Chaque animal étant unique, ses besoins spécifiques peuvent varier. En conséquence, nous déclinons toute responsabilité quant aux décisions prises sur la base des informations trouvées sur ce site. Utilisez ce site en acceptant ces termes.
 À propos de l'auteur /l'autrice

Je suis le créateur du site gangdesmoustaches.fr. J'ai 3 chats et 3 chiens. Tous adoptés en refuge ces dernieres années. Je me passionne pour la nutrition canine et féline et tout les bonnes pratiques pour donner une belle et longue vie à mes animaux.

Laisser un commentaire