Mon chat boit beaucoup ? Est-ce normal ?

En temps normal, un chat de corpulence moyenne, soit environ 4 kg, boit 250 ml d’eau quotidiennement. Cependant, il peut arriver que sa consommation d’eau augmente brutalement. Si certains cas s’expliquent facilement (causes physiologiques), d’autres cas peuvent s’avérer plus graves (causes pathologiques). Il est donc indispensable de savoir reconnaître les signes de déshydratation d’un chat et d’identifier les causes possibles.

Il est normal que mon chat boive beaucoup si…

Dans certaines situations, il est parfaitement normal d’observer une augmentation de la quantité d’eau bue par votre chat. En effet, certaines causes dites physiologiques peuvent l’expliquer.

Son alimentation a changé

Vous aviez l’habitude de nourrir votre chat avec de la pâtée et vous avez changé pour des croquettes ? Il est alors parfaitement normal de le voir boire plus d’eau qu’auparavant. La pâtée est une alimentation humide tandis que les croquettes constituent une alimentation sèche. Elles contiennent donc moins d’eau. De ce fait, votre chat aura besoin de boire plus pour compenser ce changement d’alimentation.

De la même façon, même si votre chat a l’habitude de consommer des croquettes, un changement de marque peut faire varier sa consommation d’eau quotidienne. D’une marque à l’autre, il peut y avoir une variation du taux de sel contenu dans les croquettes. Un taux de sel plus élevé entraînera un besoin d’eau plus important.

Le temps a changé

Tout comme vous, votre chat est sensible au changement de temps et de température. Ainsi, un chat boira toujours plus lors des fortes chaleurs estivales que pendant l’hiver.

Votre chatte allaite

Là encore, les chats sont proches des humains. Du fait de la lactation, une femelle aura besoin de consommer plus d’eau qu’en temps normal.

Ce n’est pas normal si…

Si aucune cause physiologique ou externe ne justifie que votre chat boive plus qu’à son habitude, l’augmentation de sa consommation est certainement d’origine pathologique. Les pathologies les plus fréquemment rencontrées sont l’insuffisance rénale et le diabète.

L’insuffisance rénale

Les reins ont un rôle de filtre et sont donc essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il existe deux formes d’insuffisance rénale :

  • l’insuffisance rénale aigüe. Pouvant arriver à tout âge, elle apparaît de façon brutale.
  • l’insuffisance rénale chronique. Il s’agit d’une dégradation progressive et irrémédiable des reins. Touchant le plus souvent les chats âgés, elle est généralement identifiable à plusieurs symptômes : augmentation de la soif et du volume des urines, vomissements, diarrhées, anémie, baisse de l’alimentation, amaigrissement visible, etc. Un traitement est possible.

Le diabète

Se caractérisant par un déséquilibre du taux d’insuline, le diabète est une maladie qui touche généralement les chats souffrant d’obésité. Le chat souffre alors d’une sensation de déshydratation qui le pousse à boire beaucoup plus et qui augmente donc le volume de ses urines.

De plus, même si le chat garde un appétit “normal”, il perd du poids et son état général est assez faible.

Il existe deux formes de diabète chez le chat : le diabète sucré (le plus fréquent) dû à un dysfonctionnement du pancréas, et le diabète insipide qui correspond à un dysfonctionnement de l’hypophyse.

Dans les deux cas, il est possible de soigner le chat atteint de diabète grâce à un traitement et un régime alimentaire adapté.

Autres pathologies possibles…

D’autres pathologies peuvent pousser un chat à boire plus que d’habitude. Outre l’insuffisance rénale ou le diabète, il est fréquent que des chats souffrant d’insuffisance hépatique (dysfonctionnement du foie) ou une hyperthyroïdie peuvent elles aussi entraîner une augmentation de la consommation d’eau. 

Hydratation du chat : nos conseils

Afin d’assurer une bonne hydratation de votre chat, nous vous conseillons de respecter les précautions suivantes :

  • Votre chat doit toujours avoir une gamelle d’eau propre à sa disposition. 
  • S’il préfère boire un filet d’eau directement au robinet, vous pouvez lui acheter une fontaine à eau.
  • Il est également recommandé de lui laisser plusieurs points d’eau à disposition, dans différents endroits de votre logement. Idéalement, l’eau ne doit pas être placée près de sa gamelle de nourriture ni proche de sa litière.

Si aucune cause physiologique ne vient expliquer une augmentation de sa consommation d’eau, il est alors impératif de consulter votre vétérinaire.

Laisser un commentaire