Quels sont les aliments interdits pour les chats ?

Hors de toute question de préférences alimentaires qui sont propres à chaque individu, certains aliments sont fortement déconseillés voire interdits pour les chats. Il existe une liste conséquente de plantes toxiques pour les chats.

Voyons d’abord pour les aliments interdits pour les chats :

Fruits et légumes

L’avocat

Riche en matières grasses, l’avocat peut déclencher chez le chat des maux d’estomac pouvant aller jusqu’à la pancréatite.

Les tomates vertes 

Les tomates vertes (pas mûres) ainsi que les plants de tomates sont toxiques pour votre chat. De ce fait, si vous possédez des plants de tomates, il est recommandé de les sécuriser pour éviter que votre chat y ait accès. En revanche, les tomates bien mûres peuvent être consommées par votre chat.

La banane

Sans être toxique, la banane peut provoquer de fortes diarrhées chez le chat. Il est donc recommandé de ne pas leur en donner.

Les fruits secs

Trop gras, les fruits secs sont mal digérés par l’estomac du chat, provoquant des problèmes digestifs voire une insuffisance rénale.

La pomme de terre crue

La pomme de terre crue contient de la solanine, toxique pour le chat. La solanine disparaissant lors de la cuisson, vous pouvez donner de la pomme de terre cuite à votre chat.

Choux et navets

Les choux et les navets contiennent un cristal ionique qui va fermenter dans l’estomac du chat provoquant gaz et diarrhées. De plus, ils peuvent endommager l’appareil urinaire et être responsables de l’apparition de calculs rénaux.

Viandes et poissons

Les viandes crues

Même si vous choisissez de la viande de bonne qualité, la viande crue présente un risque très élevé de contamination parasitaire, notamment avec le Taenia. En outre, la viande de porc crue peut être responsable d’une infection au virus Aujeszky (ou pseudo-rage). Le plus souvent fatale pour le chat contaminé, cette infection est responsable de troubles neurologiques (agitation, vocalises, excès de salivation et de déglutition, perte de coordination, paralysie).

Le poisson cru

Les tartares, sushis ou tout plat à base de poisson cru contiennent une enzyme qui provoque une carence en vitamine B. Or, une carence en vitamine B chez le chat peut engendrer des convulsions pouvant aller jusqu’au coma.

Les poissons avec arêtes

Comme pour l’homme, il existe un fort risque de se planter une arête dans la bouche ou dans l’appareil digestif.

Le thon

Contrairement aux idées reçues et même si la plupart des chats aiment tout particulièrement le thon, ce poisson peut être responsable d’intoxication grave chez le chat. En effet, une mauvaise préparation et / ou une mauvaise conservation du thon peut contaminer la chair, responsable de troubles digestifs graves.

De la même façon, le thon en boîte est mauvais pour les chats en raison de sa trop haute teneur en huile et en sel.

Le blanc d’oeuf

Les protéines contenues dans le blanc d’oeuf diminuent la capacité de digestion du chat. La consommation de blanc d’oeuf peut provoquer diarrhées et vomissements.

Epices et condiments

L’ail et l’oignon

Ail et oignon peuvent être consommés en très petites quantités. Cependant, ces deux aliments présentent un haut risque de provoquer une anémie hémolytique. L’oignon étant plus toxique que l’ail, il est recommandé d’éviter d’en donner à votre chat.

Le citron et le vinaigre

Trop acides, ces aliments peuvent déclencher des maux d’estomac, des vomissements et même des malaises chez le chat.

Le sel

Consommé en excès, le sel peut s’accumuler dans les reins et provoquer des problèmes de drainage et d’élimination des toxines. En outre, il peut aussi provoquer de l’hypertension. Les aliments trop salés, tels que la charcuterie, sont donc à proscrire. Néanmoins, vous pouvez lui donner du jambon ou de la dinde pauvre en sel avec parcimonie (pas trop souvent et en petites quantités).

Les boissons interdites

Le lait

Sans être toxique, le lait est assez mal toléré par la majorité des chats dont l’organisme n’est plus en mesure de digérer le lactose correctement. L’ingestion de lait est donc souvent responsable de diarrhées et de vomissements chez les chats.

Il en va de même pour tous les produits laitiers (beurre, fromages, etc.) qui sont à proscrire puisqu’ils sont trop gras et trop salés pour les chats.

L’alcool

L’alcool est évidemment à proscrire pour les chats. Hautement toxique pour leur organisme, une petite cuillère d’alcool peut suffire à plonger votre chat dans le coma.

Les boissons contenant caféine ou théine

Très mal supportées par les chats, les boissons contenant caféine et théine peuvent provoquer de l’hypertension et / ou des problèmes cardiaques.

Les autres aliments interdits pour les chats

Les aliments pour chien

Le chat a des besoins nutritionnels spécifiques. Les aliments pour chien, même les plus complets, ne sont donc absolument pas adaptés. Pour nourrir votre, il sera impératif de lui donner une alimentation de qualité, adaptée à la fois à ses besoins et à sa condition (race, sexe, âge, conditions physiques, etc.). La quantité de nourriture à donner à votre chat dépendra des mêmes facteurs.

Le chocolat

Comme chez les chiens, la théobromine contenue dans le chocolat, et tout particulièrement le chocolat noir, est toxique pour les chats. Une consommation de chocolat va augmenter son rythme cardiaque et peut provoquer vomissements et diarrhées voire un affaiblissement général de l’organisme qui peut être fatal à votre chat.

La nourriture trop grasse

La nourriture trop grasse n’est pas adaptée au système digestif des chats qui la supporte mal. A titre d’exemple, donner 5 g de fromage à un chat revient à consommer environ 50 g de fromage pour un humain !

La nourriture avariée

Cela peut paraître évident mais un aliment qui n’est plus bon pour vous ne sera pas consommable par votre chat non plus.

Les restes de table

Les restes de table ne sont pas non plus adaptés à votre chat et à son système digestif. Le plus souvent, ils sont trop gras, trop salés et contiennent des épices mal tolérées par le chat. Au lieu des fins d’assiette, privilégiez des dés de légumes ou de très petites quantités de yaourt nature (1 cuillère à café) de temps à autre.

Les vitamines à destination humaine

Le type et les doses de vitamines à administrer à un chat sont bien évidemment très différentes de ceux des hommes. Donner à votre chat des vitamines pour humains peut donc être très dangereux pour sa santé. Si votre chat a besoin d’un complément vitaminique, une consultation chez le vétérinaire sera indispensable pour lui administrer les produits et la posologie adéquats.

Laisser un commentaire