Mon chat mange trop : 7 raisons probables

Chasseur dans la nature, le chat aime répartir ses repas en plusieurs petites portions tout au long de la journée (de 15 à 20 repas par jour).

C’est aussi un animal qui aime garder le contrôle, tout particulièrement sur sa nourriture. Un rationnement trop privatif peut donc créer une frustration qui le poussera à engloutir des quantités déraisonnables en quelques minutes, quitte à être malade.

Mais ce n’est pas la seule raison qui peut pousser un chat à trop manger. Voici donc les 7 raisons les plus fréquentes pour lesquelles un chat mange trop. Nous vous donnerons également tous nos conseils pour remédier à ce type de situation.

1. Le stress

Certains chats sont particulièrement sensibles au stress et à l’angoisse. Si certains vont réagir par un comportement violent, d’autres vont décharger leurs angoisses avec une absorption trop élevée de nourriture.

En outre, le chat aime contrôler sa nourriture.

Si vous avez l’habitude de nourrir votre chat à heures fixes, il pourrait ressentir une perte de ce contrôle qu’il affectionne tant, qui va elle-même déclencher un stress, une peur de manquer

Notre conseil

Il est recommandé de ne pas rationner trop drastiquement la nourriture de votre chat. Les croquettes doivent être à disposition toute la journée. Seuls les aliments humides pourront être donnés 2 à 4 fois par jour selon l’âge de votre chat.

Si votre chat a tendance au surpoids, proposez-lui ses croquettes dans un distributeur ludique qui lui limitera la quantité prise tout en lui apportant un minimum d’activité physique.

Essayez également ces astuces anti-stress.

2. La qualité de sa nourriture

Les croquettes de mauvaise qualité ont le plus souvent une forte teneur en graisses. Ces graisses seront rapidement métabolisées par l’organisme de votre chat qui aura donc faim beaucoup plus vite.

Elles sont aussi riches en glucides qui provoquent pic glycémique et ensuite hypoglycémie

Notre conseil

Consultez notre comparatif des meilleures croquettes pour chat pour éviter les marques désastreuses (90% des marques le sont).

Il est indispensable que votre chat ait une alimentation de bonne qualité, adaptée à son âge (chaton, adulte, senior), à son poids et à sa condition : chat d’intérieur, actif, chatte enceinte ou allaitante, ou chat avec une pathologie particulière.


Nous vous conseillons également de varier régulièrement entre une alimentation sèche et une alimentation humide. Regardez du côté de notre sélection des meilleurs pâtées humides pour chat.

3. L’ennui

A l’état sauvage, le chat est un chasseur qui se dépense énormément. Un chat sédentaire, d’intérieur qui plus est, va donc avoir moins d’activités physiques et, de ce fait, une tendance plus importante à l’embonpoint.

S’il a une moyenne de 15 à 20 petits repas quotidiens, un chat qui s’ennuie peut avoir tendance à prendre encore plus de repas, en mangeant plus souvent et / ou en plus grande quantité, juste pour s’occuper.

Notre conseil

Il est indispensable que votre chat soit stimulé et qu’il ait une activité physique suffisante. Pour cela, outre les distributeurs de croquettes ludiques, vous pouvez lui installer sa nourriture en hauteur, sur un arbre à chat par exemple.

En outre, vous devrez lui accorder des temps de jeux qui lui permettront de se défouler. Le chat est un animal assez réactif quand il est stimulé. Vous pouvez opter pour une balle, une souris mécanique, un pointeur laser, …

Trouvez le jouet qui lui plaît et prenez le temps de jouer avec lui quelques minutes chaque jour. Pour en savoir, consultez notre article : 7 choses si mon chat s’ennuie.

4. Le besoin d’attirer votre attention

Certains chats peuvent tenter d’utiliser la nourriture comme un moyen d’attirer votre attention. Ils vont manger leur ration quotidienne en quelques minutes puis vous réclamer à nouveau à manger.

Si vous répondez à leur sollicitation, cela va devenir rapidement une (mauvaise) habitude.

Notre conseil

En premier lieu, nous vous recommandons d’éviter de répondre aux sollicitations de votre chat quand il vous réclame de la nourriture alors qu’il vient de manger.

En second lieu, dans la mesure du possible, essayez de prendre quelques minutes chaque jour où vous lui accordez toute votre attention.

Là encore, les distributeurs ludiques et quelques jouets seront les alliés idéaux pour remédier à ce besoin d’attirer votre attention.

5. L’augmentation de son appétit après une stérilisation

La stérilisation du chat va réduire considérablement ses sécrétions hormonales. Cette chute hormonale va provoquer chez le chat une augmentation de l’appétit, une difficulté à réguler les quantités de nourriture ingérées et donc, une prise de poids.

Notre conseil

Après une stérilisation, il est essentiel de proposer à votre chat une quantité de nourriture moindre par rapport à chat non stérilisé. Plus d’informations dans notre article quelle quantité de nourriture donner à son chat.

Les aliments “spécial chat stérilisé” pourrait être une solution, seulement si de base ils sont de qualité. Une mauvaise marque de croquettes, même estampillée « pour chats stérilisés » sera toujours moins bonne pour la santé de votre chat qu’une bonne marque de croquettes. L’argument marketing « chat stérilisé » n’est pas toujours gage de qualité.

6. La présence de vers intestinaux

S’il existe différents types de vers intestinaux, tous vont avoir le même effet (ou presque) sur l’appétit de votre chat.

Ils vont absorber les nutriments essentiels et provoquer des carences, un amaigrissement visible et ce, même avec une alimentation de qualité donnée en plus grande quantité.

Notre conseil

Pour pallier au risque de vers intestinaux, il n’existe une seule solution : une vermifugation régulière :

  • tous les 15 jours pour les chatons jusqu’à 2 mois,
  • une fois par mois pour les chatons de 2 à 6 mois,
  • une fois par trimestre, soit 4 fois par an, pour les chats adultes.

7. Il a une maladie spécifique

Certaines maladies, telles que le diabète sucré et l’hyperthyroïdie, peuvent entraîner une polyphagie, c’est-à-dire une augmentation conséquente de la prise de nourriture. 

Notre conseil

Si votre chat souffre d’une pathologie particulière, votre vétérinaire sera le plus à même de vous donner les meilleurs conseils pour donner à votre chat une alimentation et un traitement adaptés.

Laisser un commentaire