Croquettes ou pâtées pour chats : que choisir ?

Les chats sont de très mauvais buveurs, c’est la raison pour laquelle l‘insuffisance rénale est devenue l’une des maladies les plus courantes chez les félins.

Choisir entre croquettes et pâtées est donc une question que beaucoup de parents de chats se posent. D’un côté, on a le prix bas, la praticité des croquettes, mais leur côté sec. De l’autre, l’hydratation offerte par les pâtées et l’aspect moins transformé.

Décryptons les avantages et inconvénients de ces deux modes d’alimentation.

Croquettes vs Pâtées : avantages et inconvénients

Critères 📋Pâtée pour chats 🥘Croquettes pour chats 🍖
Appétence 🤤Généralement plus appétissante 😋Peut être moins appétissante pour certains chiens 😐
Coût 💰Plus coûteuse 💸Moins coûteuse 💵
Conservation 🗃️À consommer rapidement une fois ouverte 🥺Se conserve plus longtemps ✅
Hydratation 💧Les pâtées contiennent généralement plus de 70% d’humidité. Elles favorisent la production d’une urine plus diluée, et ainsi aident à prévenir la formation de cristaux urinaires, de calculs 💦Les croquettes contiennent généralement 10% d’humidité maximum. Elles sont un facteur de déshydratation 😕
Mastication 🦷Facilité de mastication pour les chatons âgés ou ayant des problèmes dentaires 👴🐶Peut être plus difficile à mâcher pour certains chats 😣
Santé dentaire 😁Peut augmenter l’accumulation de tartre 😬Aide à réduire l’accumulation de tartre sur les dents ✨
Nutrition 🍎Protéines et nutriments plus biodisponibles grâce à une cuisson moins traumatisantes 🌟Les protéines et les nutriments peuvent être moins biodisponibles 🌑
Teneur en glucides 🍞Généralement plus faible en glucides 📉Teneur en glucides généralement plus élevée, car une certaine quantité d’amidon est nécessaire pour produire les croquette. 📈
Conservateurs 🧪Contient généralement moins de conservateurs 🌱Peut contenir plus de conservateurs 🧬
Praticité 🖐️Plus salissante et demande plus de temps de préparation ⏳Facilité de stockage et de portionnement ⏱️

Les boîtes de conserve peuvent être revêtues de Bisphénol-A (BPA), un perturbateur endocrinien chimique. Les sachets et les contenants en plastique peuvent également contenir du BPA. Des recherches ont montré que le BPA provenant des aliments en conserve pour chiens peut être détecté dans le sang et peut avoir des effets négatifs sur l’organisme. On imagine que c’est la même chose pour les chats.

Pourquoi les chats ne boivent-ils pas assez ?

Les chats ont un seuil de stimulation de la soif moins développé que celui d’autres mammifères. Ils ne ressentent pas le besoin de boire de l’eau jusqu’à ce que leur déshydratation soit relativement avancée. Même si vous développez une stratégie pour les inciter à boire plus : fontaine à eau, multiplication des gamelles, ils resteront en déficit. C’est ce que confirme cette étude.

C’est là où la nourriture humide pour chat est importante. D’ailleurs, des études comme celles-ci ont confirmé que le taux d’hydratation des chats mangeant de la pâtée était supérieur à ceux consommant une alimentation sèche (croquettes).

Les chats ont évolué en consommant des proies qui contiennent une grande quantité d’eau (jusqu’à 70-80% d’eau, semblable à celle des aliments humides). Par conséquent, ils ont développé une préférence pour obtenir leur hydratation principalement à travers leur nourriture plutôt que par la consommation d’eau pure.

Voici la composition typique de la proie naturelle du chat, la souris :

Protéines65%
Matières grasses32%
Glucides<2%
Minéraux3%

Impact de l’hydratation insuffisante

La déshydratation chez les chats peut entraîner plusieurs problèmes de santé, notamment :

  • Maladies rénales : L’insuffisance rénale est courante chez les chats, particulièrement en vieillissant, et une hydratation adéquate est cruciale pour le fonctionnement sain des reins.
  • Problèmes du tractus urinaire : Une mauvaise hydratation peut contribuer à des problèmes urinaires, comme la cystite (inflammation de la vessie) et la formation de cristaux urinaires ou de calculs, qui peuvent être douloureux et dangereux.

Croquettes, pâtées, deux de cuisson différents

Les croquettes

Les croquettes sont en grande majorité fabriquées par extrusion. Ce procédé commence par le mélange des ingrédients secs et humides pour former une pâte qui est ensuite cuite sous haute pression et à haute température. Le tout passe à travers une extrudeuse. Il s’agit d’une machine qui ressemble à un grand hachoir à viande.

À la sortie de l’extrudeuse, la pâte est coupée en petits morceaux, formant les croquettes.

  1. Séchage : Après l’extrusion, les croquettes sont séchées pour réduire leur teneur en humidité à environ 10%, ce qui les rend croquantes et leur permet de se conserver longtemps.
  2. Enrobage : Souvent, les croquettes sont ensuite enrobées avec des graisses ou des huiles pour améliorer leur appétence et leur apport énergétique.

Cette méthode de cuisson rapide à haute température va souvent réduire la disponibilité de certains nutriments, vitamines et minéraux. C’est pourquoi les fabricants ajoutent généralement ces nutriments après la cuisson pour compenser les pertes.

La cuisson des croquettes peut aussi provoquer plusieurs réactions chimiques délétères qui vont produire des composés indésirables dans les croquettes. Tout dépend en réalité si le fabricant de croquettes prend soin d’appliquer des températures de cuisson modérées et qu’il utilise des extrudeurs plus sobres.

Les pâtées

Les pâtées sont préparées subissent moins de transformations que les croquettes. Elles peuvent parfois être cuites à des températures plus basses. Pourtant, elles doivent tout de même être cuites à un degré de température suffisant pour éliminer les bactéries, c’est que l’on appelle la stérilisation commerciale. Voici comment cela se passe :

  1. Mélange des ingrédients : les ingrédients, souvent plus variés et avec de plus grandes quantités de viande fraîche ou de sous-produits animaux, sont mélangés et placés dans des contenants.
  2. Cuisson sous pression : les contenants sont scellés et cuits à la vapeur sous haute pression. Ce processus stérilise le contenu, tuant les bactéries et les microorganismes, ce qui permet à la nourriture de se conserver sans conservateurs pendant une période prolongée tant que l’emballage n’est pas ouvert.

Ce type de cuisson a tendance à mieux préserver l’intégrité et la disponibilité des nutriments, particulièrement ceux sensibles à la chaleur, en raison des températures relativement plus basses comparées à l’extrusion, mais aussi moins d’étapes de transformation.

Conclusion

Si on pèse le pour et le contre, il y a quand même plus d’avantages à choisir une alimentation humide pour un chat qu’une alimentation sèche. Leur incapacité à s’hydrater correctement, fait pencher la balance. Elles sont aussi moins transformées. Cela n’exclut pas qu’il existe des mauvaises compositions et qu’il faut là encore veiller à certaines pour choisir les meilleures pâtées pour son chat.


Clause de Non-Responsabilité : Clause de Non-Responsabilité : Les informations sur ce site, fournies à des fins informatives, ne remplacent pas les conseils d'un vétérinaire. Les besoins spécifiques peuvent varier selon chaque animal. Nous ne sommes pas responsables des décisions prises à partir de ces informations. Utilisation sous acceptation de ces termes

.
 À propos de l'auteur /l'autrice

Je suis le créateur du site gangdesmoustaches.fr. J'ai 3 chats et 3 chiens. Tous adoptés en refuge ces dernieres années. Je me passionne pour la nutrition canine et féline et tout les bonnes pratiques pour donner une belle et longue vie à mes animaux.

Laisser un commentaire